10 termes à connaitre pour parler avec son expert comptable

Venez apprendre le b.a.-ba de la comptabilité !

Parler avec votre comptable vous semble être un calvaire ? Vous vous êtes certainement déjà retrouvés dans cette situation : vous vous rendez chez votre comptable et ne comprenez rien à ce qu’il vous raconte. Pas de panique, c’est arrivé à bon nombre d’entre nous. Heureusement, cet article va vous aider à devenir un expert de la comptabilité à votre tour. Les termes techniques n’auront plus de secrets pour vous. Voici une liste des principaux éléments à retenir.

Explications sur les termes clés en comptabilité :

Le bilan comptable

Le bilan comptable recense ce que détient votre entreprise, c’est ce que l’on nomme l’actif de la société. Mais il rassemble également toutes vos obligations aussi appelées le passif.

Pour de nombreuses entreprises, le bilan comptable est obligatoire. Il répertorie les biens de celles-ci lors de sa constitution. Le bilan se compose donc dans un premier temps des actifs de votre société tels que :

  • les immobilisations ;
  • les créances ;
  • la trésorerie.

Et dans un second temps, il comprend le passif tels que :

  • les dettes ;
  • les capitaux propres.

 

Le compte de résultat

Le compte de résultat est un formulaire qui comptabilise les affaires réalisées par votre entreprise sur une période donnée. Cela permet de voir si votre société a élaboré un bénéfice ou une perte. Le compte de résultat s’effectue exclusivement sur l’année qui vient de se terminer.

C’est une photo de votre rentabilité économique a un moment T récurent.

 Le passif

Le passif de l’entreprise rassemble vos diverses dettes vis à vis de vos créanciers. Le règlement de ses dettes sont sous votre responsabilité et cela engendrera certainement un débit de vos économies.

L’actif

L’actif contenu dans le bilan comptable dénombre ce que possède votre société. Il regroupe l’ensemble de vos biens et de vos propriétés. Ces données vous donnent l’opportunité d’examiner l’importance et l’envergure de votre entreprise.

 

Les capitaux propres

Les capitaux propres regroupent les économies financières de votre entreprise, sans compter les différentes dettes possibles. Ces derniers font partie du passif de votre société. Ils forment une rente toujours accessible et utilisable. Ces capitaux apportent une certaine stabilité et sécurité à votre établissement. Ceux-ci sont utiles pour développer votre activité et pour rétribuer vos actionnaires. Avoir des capitaux propres est une obligation légale. En effet la loi vous impose de disposer d’une somme minimale, équivalente à la moitié de votre capital social. Votre capital social étant le montant que vous avez consignés lors de l’élaboration de votre société.

La provision

Une provision comptable représente un risque prévisible mais hypothétique. Ce terme se réfère au principe de prudence comptable. Cette donnée affecte votre bilan puisqu’elle amplifie potentiellement vos dettes. Il est nécessaire de prendre en compte la provision comptable pour ne pas être démuni face à un risque potentiel. Également, cela permet d’appréhender vos comptes de manière réelle et transparente.

Le compte courant d’associé

Le compte courant d’associé est une notion incontournable du fonctionnement de votre entreprise et de sa prise en charge. En effet, les associés de votre société ont la possibilité d’investir dans celle-ci en incorporant des fonds sur un compte courant d’associé. Ces sommes pourront être remboursées ultérieurement et pourront même être complétées par des intérêts. Cette action peut s’avérer nécessaire pour pallier les besoins financiers de votre société par exemple. Cependant, cela ne permettra pas à votre associé de décrocher une place plus importante au sein de votre entreprise ou d’obtenir une rétribution plus conséquente.

L’immobilisation

Les immobilisations comptables comprennent les biens indispensables au fonctionnement de votre entreprise et cela sur une durée minimale d’une année. Ces propriétés s’intègrent dans l’actif de votre société et elles peuvent être à la fois matérielles, immatérielles ou financières.

L’amortissement

L’amortissement détermine la diminution de la valeur d’une propriété immobilière de votre entreprise. Cette perte de qualité peut être causée par la dégradation due au temps qui passe ou bien par le vieillissement de votre bien. Vos immobilisations sont examinées tous les ans pour élaborer votre patrimoine de manière concise. Cela peut s’effectuer grâce à :

  • un amortissement linéaire : dévalorisation régulière tout les ans ;
  • un amortissement dégressif : dévalorisation plus importante lors des premiers usages du bien.

 

Le Besoin en Fonds de Roulement ou BFR

Le BFR est indispensable pour prévoir les complications financières de votre entreprise. Évaluer le BFR éclaire sur les multiples expirations de paiement. Un BFR négatif signifie que votre comptabilité est équilibrée. En revanche, lorsque votre Besoin en Fonds de Roulement est positif, alors cela indique qu’il y a une mauvaise organisation financière. Ce BFR vous permet d’apprécier la production et la gestion sur le plan budgétaire de votre société et il n’est aucunement obligatoire.

Le Besoin en Fonds de Roulement correspond à la somme nécessaire à votre société pour amortir son fonctionnement. En effet, celui-ci sert à garantir le paiement de vos dépenses et de vos charges fixes. Habituellement, vous pouvez noter un écart entre vos rentrées d’argent et vos dépenses. Le BFR sert à annuler cette discordance financière.

Le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires atteste de l’efficacité de votre entreprise. Ce dernier constitue la somme des affaires effectuées par votre société avec vos différents contacts et cela au sein d’une activité ordinaire et classique. Le chiffre d’affaires regroupe l’écoulement des produits ou des divers services de votre entreprise. Ce dernier est principalement communiqué  » hors taxes ». Le chiffre d’affaires se détermine généralement chaque mois, trimestre ou chaque année.

 

Maintenant, à vous de discuter avec votre expert comptable !

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur les termes fondamentaux en comptabilité. Grâce à ses différentes définitions, vous pourrez mieux comprendre votre activité et appréhender ce nouveau domaine de compétence. Il ne vous reste plus qu’à les utiliser pour impressionner votre comptable lors de votre prochain rendez-vous !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

14 − huit =

Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez72
72 Partages