Ce qu’il faut savoir sur les fonds de roulement

C

La création d’une entreprise nécessite plusieurs types d’investissements, essentiellement financiers. Une partie des dépenses servent à acquérir les immobilisations. Pour compléter les besoins, chaque actionnaire apporte un capital qui s’ajoute aux crédits bancaires de longue durée. La stabilité des moyens de financement reste importante, car les immobilisations représentent les fondations. Les fonds réservés aux roulements sont obtenus à partir des éléments à long-terme du bilan.

Définition du fonds de roulement

Avant que les clients effectuent leurs paiements, l’entreprise doit disposer d’un montant suffisant pour régler les frais liés à l’exploitation. C’est ce qui constitue le fonds de roulement (FR).

Après la constitution des immobilisations, l’entreprise utilise l’excédent pour assurer l’approvisionnement financier des exploitations productives.

Ainsi, le Fonds de roulement est la somme qui reste des ressources considérées comme permanentes.

FR = ressources permanentes – immobilisations intégrales

La formule précédente utilise les éléments situés dans la partie supérieure du tableau de bilan.

.

Que signifie un Fonds de Roulement négatif ?

Un fonds de roulement négatif signifie que même les immobilisations de l’entreprise ne sont pas suffisantes pour assurer le financement de l’activité normale de l’entreprise. Ce qui risque de mettre en péril l’équilibre d’une entreprise d’un point de vue financier.

Les immobilisations devront alors être alimentées par d’autres ressources à court-termes non-stables. Ce sont les composantes de l’équipe « passif-circulant » qui vont compenser la brèche. Cette situation met en danger la solvabilité de l’entrepris.

Dans un cas pareil, une solution immédiate et efficace doit être mise en place par l’entreprise. La priorité étant d’augmenter les ressources dans la catégorie « long terme » pour retrouver les FR suffisants.

.

Évaluer le BFR ou Besoin en Fond de Roulement

Pour réaliser des bénéfices, il est nécessaire d’assurer financièrement la production avant de vendre le résultat. Autrement dit, un besoin s’impose dès le départ, alors que les recettes n’arrivent qu’à la fin du cycle. Il arrive que les clients disposent d’un certain délai pour leur paiement alors que les fournisseurs d’un autre côté doivent être réglés précocement.

Afin de résoudre cette contrainte temporelle, l’entreprise établit son Besoin en Fond de Roulement (BFR). Le Besoin en Fond de Roulement provient d’une différence entre ces décaissements nécessaires à un seul cycle de production et ces paiements retardés. Le FR va intervenir en vue de satisfaire ce besoin, avec un reste versé à la trésorerie. Il s’agit d’un paramètre évaluant l’autofinancement interne d’une entreprise lors d’un processus complet d’exploitation.

Le calcul du BFR met uniquement en jeu les éléments à court-terme correspondant à un cycle de production. Il suffit de soustraire aux ressources le total des différents emplois.

BFR = Emplois pour l’exploitation – Ressources destinées à l’exploitation

L’ensemble des dettes non-financière de l’entreprise auprès des services sociaux et de ses fournisseurs forment la partie des ressources. En outre, les futurs encaissements comprenant les stocks, en-cours et crédits clients déterminent les emplois pour l’exploitation.

A lire aussi :  Comprendre ce qu'est une écriture comptable
A lire aussi :  Lettrage comptable : Zoom sur une façon de justifier ses comptes de tiers

.

Qu’est-ce qu’un BFR négatif ? 

Le BFR est négatif quand la trésorerie de l’entreprise comble largement ses charges d’exploitation. Il prouve ainsi la capacité de régler les dettes à court-termes et d’assurer le financement du prochain exercice de manière intégrale. Ainsi, le cycle de production suivant ne nécessite plus l’apport supplémentaire issu des moyens de financements stables, ou le FR.

Le BFR dépend des capacités négociatrices de l’entreprise auprès de sa clientèle, mais aussi vis-à-vis de ses fournisseurs. Bénéficier d’un délai pour régler des fournisseurs accroît le coût du passif dit circulant. Tandis que réduire les stocks tout en enregistrant des encaissements clients à l’avance diminuent l’actif circulant. Une entreprise saine dispose d’un BFR négatif. Et plus il est négatif, mieux c’est.

#LPDE : CABINET COMPTABLE | Lille, Hauts de France
Le pavillon des entrepreneurs contribue à la réussite des challenges d’entrepreneurs ambitieux.

Pour résumer, le Fonds de roulement touche les éléments du long-termes d’un bilan : capitaux permanents et l’actif immobilisé. Alors qu’un BFR concerne l’autofinancement des activités d’exploitation dites à court-terme. FR et BFR sont ainsi des indicateurs importants pour juger de la santé financière d’une entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

8 + trois =

4 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez4