Tout connaître sur le compte d’exploitation comptable de votre entreprise

La fin de l’exercice comptable est marquée par la mise sur pied de plusieurs documents comptables à l’instar du compte d’exploitation. Qu’est-ce qu’un compte d’exploitation ? Comment le lire ?  Quel est l’intérêt de l’établir ?  À quoi sert un compte d’exploitation prévisionnel ?   Cet article répondra à la majorité de vos interrogations concernant le compte d’exploitation.

Qu’est-ce qu’un compte d’exploitation comptable ?

Le compte d’exploitation aussi appelé compte de résultat est un document qui présente la somme des produits ainsi que des charges de l’entreprise concernant un exercice comptable.  Il fait donc un récapitulatif de tous les produits et les charges de la société sur l’année comptable.  Ainsi, de nombreuses opérations permettant d’aboutir au résultat d’exploitation issu de l’activité habituelle de la société sont également intégrées.  Le compte d’exploitation évalue la performance annuelle (les 12 mois écoulés) de la société en faisant la différence entre les produits d’exploitation et  les charges d’exploitations. Les dotations soustraites des provisions et des reprises sur amortissements seront ajoutées.

Le compte d’exploitation est réalisé par votre cabinet comptable qui garantie la véracité des montants reflétant votre activité.

Quels sont les autres soldes pris en considération pour calculer le résultat net ?

Le calcul du résultat net nécessite l’implication de plusieurs autres soldes à savoir :

  • Le résultat financier : le résultat financier découle généralement de la politique financière adoptée.
  • Le résultat courant :    le résultat courant permet de connaître la performance réalisée par la société. Cette performance est basée sur la stratégie de financement.
  •  Le résultat exceptionnel : le résultat exceptionnel permet de retracer les opérations sans lien direct avec les différentes activités courantes de la structure.  

Comment lire un compte d’exploitation ?

La lecture d’un compte d’exploitation n’est pas du tout compliquée. Toutes les charges sont présentées du côté gauche, tandis que les produits sont du côté droit. La totalité des flux affectant de manière positive ou négative le patrimoine de l’entreprise pendant un exercice donné doit faire l’objet d’un enregistrement et ceci de manière à équilibrer les deux côtés du tableau.  

Exemple d’un compte d’exploitation :

 Charges Période (01,01,16 au 31,12,2017)(Montant)  Produits Période (01,01,16 au 31,12,2017)(Montant) 
 Charges d’exploitation·         Achat de marchandisesVariation de stockAutres charges externesImpôts et taxesCharges de personnelsDotation aux amortissementsAutres chargesSous total :Charges financièresIntérêts d’empruntsAutresSous total :Charges exceptionnellesDonsAmendes et pénalitésSous-total :Total des chargesSoldes créditeurs (bénéfices)      Produits d’exploitation·         Ventes de marchandises·         Prestation de serviceSous total : CA net·         Production stockée·         Production immobilisée·         Subvention d’exploitation·         Reprise sur provisions et amortissements, transfert de charges·         Autres produitsSous total :Produits financiers·         Intérêts perçus·         Escomptes obtenusSous total :Produits exceptionnels·         diversSous total :Total des produitsSoldes créditeurs (pertes)  
Total général Total général 

Quel est l’intérêt d’établir un compte d’exploitation ?

  • Déterminer l’impôt que doit payer une entreprise

En ce qui concerne les impôts, l’administration  se base sur les bénéfices de l’entreprise pour déterminer le montant à payer. C’est pour cette raison que le compte d’exploitation est une référence  qui  permet à l’administration fiscale de calculer en toute objectivité le montant de l’impôt que doit payer la société.

  • Rassurer les investisseurs et les partenaires : le compte d’exploitation permet de présenter  la  rentabilité de l’entreprise à ses différents investisseurs et partenaires. 
  • Prendre des décisions objectives : les dirigeants sont  informés des axes de dépenses auxquels les richesses de l’entreprise sont affectées. Ces informations peuvent aider à  faire une analyse portant sur l’évolution du chiffre d’affaires de l’entreprise.  Une fois l’analyse effective, les dirigeants pourront par exemple exiger la réduction des frais généraux ou celui de certains effectifs. 

Pourquoi ne pas faire un compte d’exploitation prévisionnel ?

Lorsqu’une entreprise est à la recherche de nouveaux emprunts ou capitaux, il est tout probable que de potentiels partenaires sollicitent un business plan contenant le compte d’exploitation prévisionnel. Ainsi le tableau du compte d’exploitation prévisionnel est sollicité parce qu’il permet de faire une projection concernant la rentabilité d’un projet sur les 3 prochaines années.

Le compte d’exploitation prévisionnel montre la capacité d’une entreprise à créer de la valeur sur la base des investissements réalisés, mais surtout à rembourser son prêt tout en rémunérant ses investisseurs.

Comment réaliser un compte d’exploitation prévisionnel ?  

Le principe du compte d’exploitation prévisionnel est d’énoncer les données hors taxes et de faire apparaître à chaque exercice comptable des éléments différents à l’instar de :   

–        Des charges d’exploitations

–        Des impôts et taxes

–        Du chiffre d’affaires prévisionnel

–        Les charges financières

–        Les amortissements  

–        Les différents soldes intermédiaires de gestion calculés sur la base des données du compte des résultats

LAISSER UN COMMENTAIRE

5 × 1 =

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez