Terminal de paiement électronique (TPE) vs Terminal de paiement mobile (TPM) : lequel choisir

Vous êtes à la recherche d’un terminal de paiement électronique et vous vous demandez lequel choisir ?

Ces dernières années, un nouveau type de terminal de paiement est apparu : des terminaux de paiement mobile faciles et abordables pour les petites entreprises et les entrepreneurs. Ils permettent d’effectuer facilement des transactions par carte de crédit sans avoir accès au Wi-Fi. Mais quelles différences entre un TPE (terminal de paiement électronique) et un TPM, terminal de paiement mobile ? Si vous ne possédez pas de TPE, nous avons rassemblé tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour prendre une décision éclairée.

Qu’est-ce qu’un terminal de paiement électronique ? (TPE)

Un terminal de paiement, parfois appelé lecteur de cartes de crédit, ou TPE est un appareil qui vous permet d’effectuer rapidement des transactions par carte de crédit. Il vous suffit d’insérer la carte bancaire du client, puis de saisir le montant du paiement et que le client tape son code secret pour autoriser la transaction. Parfois, la transaction peut être effectuée sans contact. Dans ce cas, il vous suffit de présenter la compte bancaire sur le terminal pour lancer la transaction, sans avoir à saisir le code secret. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation d’un TPE ?

Si de plus en plus d’entreprises disposent d’un TPE, c’est parce que ce mode de paiement présente de nombreux avantages.

Selon la Banque de France, seulement 59 % des transactions sont effectuées en espèces. En seulement 25 ans, les cartes de crédit ont réussi à s’imposer pour 35 % des transactions. À l’avenir, la prédominance de l’argent liquide devrait diminuer.

Entre juillet et septembre 2020, 1 355 cambriolages ont été signalés en France. Le paiement en carte bancaire constitue une parade et une dissuasion au cambriolage. Moins un commerçant à d’argent liquide (voir notre article sur les limites des paiements en espèces), moins il s’expose à un vol d’argent. 

À côté de ce danger, il y a aussi le risque d’erreur qui est courant lorsqu’on manipule de l’argent, ainsi que la possibilité de vol par des employés malveillants. Les risques de fraude et d’erreur sont considérablement réduits. Chaque fois qu’une transaction est reçue, l’argent est directement déposé sur le compte de l’entreprise. Si vous choisissez d’utiliser cette méthode, les risques liés à la gestion de l’argent liquide sont considérablement réduits.

L’un des principaux avantages des terminaux de paiement électronique est qu’ils accélèrent le processus de traitement de l’information. Il suffit d’un court laps de temps pour que la transaction soit conclue entre l’acheteur et la banque. Il n’est pas nécessaire d’attendre un certain temps pour savoir si la transaction a été approuvée ou rejetée comme avec l’encaissement d’un chèque. Pour les entreprises, cette rapidité de réponse élimine la nécessité de longues files d’attente. Pour le consommateur, elle améliore l’expérience client.

Autre avantage, les achats impulsifs représentent une part importante des ventes au détail (selon un rapport publié sur le site In the Minds). Sur une envie, un client peut acheter un article dont il n’avait pas eu besoin à la base, plus facilement s’il est avec sa carte bancaire et sans argent liquide ou chèque. La plupart des gens ont leur carte bancaire dans leur portefeuille de nos jours. Si qui n’est plus forcément le cas avec l’argent liquide ou un chéquier.

Les avantages du terminal de paiement électronique

  • Les transactions sont sécurisées. Pour le consommateur, elles ne peuvent être exécutées avant qu’il n’ait tapé son code privé secret de CB. Le commerçant en bénéficie ausi car il réduit le risque de chèques non payés, de chèques sans provision ou de fausse monnaie.
  • Ils offrent une variété d’options de paiement : compatibilité avec différentes cartes bancaires (Visa, MasterCard, American Express et autres ), possibilité de payer avec des cartes bancaires étrangères, possibilité de proposer des paiements en plusieurs fois.
  • L’utilisation d’une carte bancaire permet d’augmenter les recettes, car le client n’a pas besoin de se rendre au guichet automatique.
  • Comme la transaction est enregistrée par le terminal de crédit pour les cartes de crédit, il n’est pas possible pour le commerçant de perdre ou de se faire voler l’argent liquide.

Les inconvénients du TPE

Il y a certainement des inconvénients à utiliser cette technologie, mais nous pensons qu’ils ne sont pas significatifs par rapport aux avantages qu’elle offre :

  • L’utilisation d’un TPE peut entraîner des frais supplémentaires en fonction du type de technologie choisi ;
  • Comme tout appareil électronique, un TPE peut se tomber en panne.

Les différents types de TPE

Il existe quatre grands types de lecteurs de cartes bancaires.

  • Le terminal fixe
  • Le terminal portable
  • Le terminal autonome et mobile
  • Le terminal mobile intelligent

Le terminal électronique de paiement fixe


Les terminaux de paiement fixes sont les lecteurs de cartes que l’on trouve aux guichets. Ils sont conçus pour être utilisés de manière fixe et se connectent à Internet par câble. La connexion filaire permet de connecter le TPE à Internet (IP) ou à l’ancien réseau téléphonique fixe, le Public Switched Telephone Network (PSTN).

Le terminal de paiement portable

Les terminaux de paiement portables sont, comme leur nom l’indique : non- fixes. Ils ne sont pas reliés par des câbles. Ils sont généralement connectés par un système sans fil, Bluetooth ou infrarouge. La connexion se fait via la base qui se trouve à l’emplacement de votre point de vente. La base peut inclure le wifi, le Bluetooth ou l’infrarouge selon la technologie utilisée par le terminal. 

Ces terminaux de paiement portables de CB sont conçus pour être utilisés dans les points de vente d’un magasin. En réalité, ils ne fonctionnent que lorsqu’ils sont proches de la station de base qui dispose d’une connexion électrique. Les terminaux portables sont donc parfaits pour les bars et les restaurants. Ils permettent, par exemple, d’effectuer des paiements en espèces à la table du client.

Le terminal de paiement mobile et autonome

Il existe des lecteurs de cartes bancaires conçus pour les activités mobiles (non assises). On pense aux livreurs et aux chauffeurs de taxi, ainsi qu’aux commerçants qui se déplacent et autres. Ils sont mobiles et autonomes.

Ils fonctionnent sans fil et n’ont pas besoin de se connecter à la base. Ils fonctionnent en utilisant la connexion, 5G ou 4G ou GPRS. Il faut une carte SIM pour utiliser l’appareil. Certains modèles sont également compatibles avec le Bluetooth ou le WiFi.

Le terminal de paiement mobile mPOS

Depuis quelques années, les ” terminaux intelligents” commencent à apparaître. Les startup de la FinTech se sont emparées de cette technologie.

Les terminaux MPOS (Mobile Point of Sale) sont de petits lecteurs légers qui fonctionnent en se connectant par Bluetooth à une tablette ou un smartphone. Ils peuvent être contrôlés via une application. L’interface elle-même est simple, mais elle repose sur l'”intelligence” du téléphone auquel elle est connectée.

Le téléphone fonctionne comme un intermédiaire entre le téléphone et un modem, par exemple. Ce type de fonctionnement a permis de réduire considérablement le coût des lecteurs de cartes. Ces terminaux sont faits pour les petites entreprises, qu’elles soient mobiles ou non. Ils sont faciles à utiliser.

Le processus des transactions financières utilisant un TPE est-il sûr ?

Le processus de paiement est différent selon le choix du système de paiement. Voici les principales étapes de la procédure

1- Enregistrement du paiement en carte bancaire

Si le client souhaite payer par carte de crédit, il suffit de saisir le montant de l’achat et de remettre le lecteur à l’acheteur. L’acheteur peut payer avec sa carte de crédit dans le lecteur ou par paiement sans contact.

2 Autorisation du paiement en CB

L’autorisation est un mécanisme d’authentification automatique conçu pour renforcer la sécurité. Le TPE envoie une demande d’autorisation à la banque que le titulaire de la carte utilise et la banque répond en approuvant ou en refusant la transaction. En cas d’autorisation, la transaction prend plus de temps que sans autorisation (ce temps reste toutefois assez court). En cas d’autorisation, l’écran TPE affiche “autorisation en cours”.

L’autorisation n’est pas demandée à chaque paiement. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, votre banque attribue un coefficient réducteur à votre entreprise. Celui-ci est déterminé en fonction du risque lié à votre activité ainsi que de la localisation géographique de votre entreprise, etc. C’est la fréquence des demandes d’autorisation qui est aléatoire. C’est pourquoi il existe un processus d’autorisation qui est mis en place de manière aléatoire.

La banque dispose également d’une valeur seuil qui déclenchera le processus d’autorisation si elle est dépassée. Généralement, ce montant est équivalent à quelques dizaines d’euros.

3- Le stockage et transfert de la transaction sur le terminal

La transaction financière effectuée à l’aide du TPE est terminée, mais les fonds n’apparaissent pas immédiatement sur le compte bancaire du commerçant. La transaction est stockée dans le terminal. Toutes les transactions sont enregistrées, habituellement pour une seule journée, avant d’être transmises par lots aux banques par le biais de la télécollecte.

Certains terminaux n’enregistrent pas les transactions localement. Les transactions ne sont pas stockées localement sur le terminal, mais sur un serveur cloud de paiement électronique sécurisé. Les Fintechs telles que SumUp (vous pouvez lire cet avis sur Sumup), Zettle, Yavin ou Pay ont préféré utiliser des systèmes de paiement électronique intégrés. Il  offre un avantage : le commerçant n’est plus exposé au risque de perte de paiements. En cas de panne ou de vol du terminal qui stocke localement avant l’encaissement, le paiement ne peut pas être transféré à votre banque, et vous n’êtes pas payé. Avec cette méthode, les transactions sont enregistrées sur le cloud en temps réel et peuvent donc être récupérée d’un autre terminal.

Cependant, cette méthode présente un problème : le TPE doit être connecté au réseau pour pouvoir effectuer la collecte. En effet, s’il n’y a pas de réseau, les fonds ne peuvent pas être stockés sur le cloud.

Quel terminal de paiement électronique choisir ?

Quel terminal choisir ? Quelle différence entre le TPE et le TPM ? Pour savoir si vous devez opter pour un TPE ou un TPM, vous devrez prendre en compte vos besoins, les spécificités de votre entreprise. Voici un résumé des contraintes de chacun de ces terminaux :

  • Le terminal fixe : il est filaire et ne permet pas aux utilisateurs de se déplacer pour faire de l’argent. Il nécessite donc une zone disposant d’installations de connexion à proximité. Il convient mieux aux entreprises où l’encaissement ne peut se faire qu’au comptoir.
  • Le terminal mobile : il fonctionne avec des piles et doit être constamment rechargé pour réduire le risque qu’il ne réagisse plus au cours d’une transaction ! Le sans fil est une excellente option pour les entreprises mobiles ou celles qui doivent être mobiles avec leur terminal (comme les restaurants).
  • Le terminal mobile : Il existe des terminaux sur appareils mobiles qui nécessitent un retour immédiat à la base afin de valider la transaction. Ils constituent une excellente option pour les entreprises qui acceptent le paiement au comptoir mais qui ne disposent pas d’un réseau suffisamment proche pour se connecter à un véritable terminal. Cela peut être le cas par exemple dans un établissement de vente au détail où l’emplacement des points de vente et l’emplacement du magasin ne permettent pas l’utilisation d’un terminal fixe ou dans le cas d’une entreprise mobile comme les foodtrucks, esthéticienne à domicile.  

Nous vous recommandons de toujours faire appel à des organismes agréés pour l’achat ou la location de T PE tels que

  • Les banques : l’avantage d’utiliser une banque et, en particulier, celle où vous avez le compte professionnel est qu’elle fournira au client un service tout-en-un qui comprend la gestion de votre compte et la location de votre terminal..
  • Sociétés qui louent et vendent des TPE : il peut parfois être bénéfique de contacter des sociétés spécialisées dans la location et la vente de lecteurs de cartes de crédit.

N’hésitez pas à les comparer au moment de choisir le TPE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

12 − 4 =

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez