Enregistrement comptable loyer reçu

5 (100%) 1 vote[s]

Aussi bien une entreprise qu’une société civile immobilière peuvent percevoir des loyers à l’avance mais aussi certaines charges. Un syndic de copropriété ou la SCI de location peuvent ensuite refacturer le montant au locataire, une entreprise peut également faire appel à un syndic de copropriété pour gérer les charges locatives.

 

Comptabilisation  du loyer reçu et avances sur charges dans une SCI de location

 

Pour une SCI ou une entreprise, les loyers sont généralement perçus en début de mois ou de période, pour pouvoir faire face plus facilement à l’ensemble des frais que doit prendre en charge le propriétaire.

Les loyers ont le statut de produit du type prestation de service, tandis que pour un locataire ces frais ont le statut de charge. Le locataire est considéré comme client de la SCI de location. Les frais de location peuvent être payés comme acomptes, ce n’est qu’en fin d’année que le décompte total de tous les paiements est effectué.

Pour l’ajustement dans le cadre de la comptabilisation, il faut comptabiliser en effet les montants différents premièrement en tant que crédit et ensuit en tant que débit. La comparaison des deux parties (débit et crédit), permet alors d’effectuer le calcul de différence entre provision et frais réel, pour ensuite déterminer la différence entre l’argent reçu pour les frais payés et le montant qui pourra être restitué au locataire.

Écriture comptable de la quittance de loyer

Dans une SCI, le loyer est enregistrée au crédit du compte comptable 7061, les avances sur charges au crédit du compte 4191, et la somme de ces deux montant au débit du compte 411.

Écriture comptable de l’encaissement du loyer

A la constatation de l’encaissement, le compte 411 est crédit du montant encaissé, et le compte 512 débité.

 

 

Comptabilisation la refacturation des charges au locataire en fin d’année

 

Il se peut que le propriétaire réel doive prendre en charge directement certains frais que le locataire ne devra pas payer, il peut être donc utile pour sa comptabilité de pouvoir gérer l’ensemble de ces frais de manière optimale à l’avance.

Une SCI perçoit donc le prix du loyer et le prix des charges mensuellement et ajuste ces montants une fois par an. Ce qui veut dire qu’une partie du forfait de charges pourra être remboursé au locataire en fin d’année. Le loyer en tant que tel n’est validé réellement également qu’en fin d’année, quand la comptabilité complète aura été consolidée. La SCI ou l’entreprise devront aussi entre-temps avoir régularisé certains frais généraux avant d’effectuer le calcul final.

Écriture comptable de la quittance de régularisation

 

En fin d’année, les charges locatives est enregistrée au crédit du compte comptable 7062, les avances sur charges au débit du compte 4191, et le solde de ces deux montant au débit du compte 411.

Écriture comptable de l’encaissement 

A la constatation de l’encaissement, le compte 411 est crédit du montant encaissé, et le compte 512 débité. Le solde du compte 4191 devrait donc être naturellement soldé.

A lire aussi :  Pourquoi tenir une comptabilité pour une entreprise
A lire aussi :  Contrôle fiscal des entreprises à distance : vos droits et devoirs

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

vingt − 10 =

13 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez13