Comment comptabiliser des charges constatées d’avance (CCA)

Pour connaître le résultat réel d’une entreprise à la fin d’un exercice, il est important de comptabiliser les charges constatées d’avance. Comment se fait ce calcul ?

Le calcul de charges constatées d’avance font partie des travaux d’inventaire comptable

Dans quelle situation peut intervenir le calcul de la Charge Constatée d’Avance ? 

D’abord, il faut noter que le calcul des charges constatées d’avance est une opération de régularisation. L’écriture comptable des charges constatées d’avance fait grimper le résultat de l’exercice bouclé et diminue celui de l’exercice suivant.

En principe, il est obligatoire d’enregistrer une facture d’achat en tenant compte de sa date d’émission. Il s’agit de celle indiquée sur la facture en question. Dans certains cas, le service lié à la facture peut ne pas correspondre à l’exercice comptable sur lequel la charge est enregistrée. Cette situation peut alors amener à refaire les calculs.

Comment calculer la Charge Constatée d’Avance ?

D’abord, il faut retenir que le montant de la charge de l’exercice suivant est celui qu’il faut comptabiliser en Charge Constatée d’Avance. Si le service n’a pas été réalisé, alors le montant correspond à 100 % de la charge enregistrée. En revanche, si le service a été réalisé en partie, le montant sera égal à X % de la charge enregistrée. 

Dans le cas des factures périodiques, le calcul se fera en tenant compte du nombre de jours. C’est le cas des loyers, par exemple.

Comment comptabiliser la Charge Constatée d’Avance ?

Il suffit de réduire le montant des charges en comptabilité pour écarter les charges considérées comme des charges constatées d’avance. Pour cela, il va falloir créditer les comptes de classe 6. Ainsi, pour comptabiliser une charge constatée d’avance, il suffit de débiter le compte 486 « charges constatées d’avance », puis de créditer les comptes de charges de classe 6. Il peut s’agir d’un compte des classes 60, 61 ou 62.

D’un point de vue fiscal, cela peut avoir une incidence. En effet, la comptabilisation des charges constatées d’avance entraîne une augmentation du résultat imposable de l’entreprise. Cela s’explique par le fait que les comptes de charges diminuent.

C’est à l’occasion du bilan comptable annuel ou lors des travaux d’audit ou d’inventaire que les charges constatées d’avance sont identifiées puis comptabilisées.

Quels sont les postes de charge concernés ? 

Les factures d’électricité, d’eau, de gaz et de téléphone sont concernées par la comptabilisation de Charge Constatée d’Avance. On peut aussi ajouter à cela les locations mobilières, les contrats de maintenance de logiciel, les assurances, etc.

#LPDE : CABINET COMPTABLE | Lille, Hauts de France
Le pavillon des entrepreneurs contribue à la réussite des challenges d’entrepreneurs ambitieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

12 − sept =

2 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez2