Code du travail : animaux sur le lieu de travail

 

Toute personne rêverait de pouvoir prendre son animal de compagnie sur son lieu de travail pour éviter qu’il soit livré à lui-même toute la journée. Cela est d’autant plus pertinent que les absences répétées du propriétaire, du fait de ses obligations professionnelles, ne sont pas favorables au développement de l’animal.

S’il n’est pas illégal d’amener son chien au travail, une législation a été mise en place pour éviter les dérives et dans le souci de préserver l’environnement de travail. Ainsi, quelques dispositions sont à prendre pour ne pas tomber sous le coup de la loi.

Nous vous révélons dans ce billet ce que vous devez savoir sur la présence d’un animal de compagnie sur votre lieu de travail.

 

Quelles sont les précautions à observer ?

 

Le code du travail n’interdit pas la présence d’un animal dans les locaux de votre entreprise. Si dans certains milieux professionnels, la pratique semble être entièrement acceptée, ce n’est pas forcément toléré partout.

 

Ainsi, en règle générale, il faut d’abord s’assurer d’avoir l’aval de votre employeur avant d’amener votre animal de compagnie au travail.

 

Toutefois, ce n’est pas le seul protocole à respecter. D’autres dispositions doivent être prises par le propriétaire de l’animal. Parmi les plus importantes :

 

  • S’assurer que vos collègues adhèrent totalement à votre projet. Dans un souci de bonne cohabitation, il est recommandé de recueillir d’abord leurs avis.
  • Veiller à la propreté de l’animal. Il est nécessaire d’aménager un espace loin des regards pour que votre animal puisse faire ses besoins
  • Adapter l’environnement de travail. Il est indispensable d’aménager l’espace de travail de sorte que l’animal puisse se sentir à l’aise. Ainsi, vous devrez acheter des gamelles et des jouets que vous disposerez à des endroits stratégiques. Il pourrait être aussi judicieux de prévoir un espace de jeu en externe.
  • Être en mesure de garantir le caractère sociable de votre animal de compagnie. Si certains animaux comme les chiens, les chats et les perroquets peuvent être apprivoisés plus facilement, il n’en est pas de même pour les serpents et autres bêtes rampantes. Ainsi, la présence d’un animal ne doit ni mettre en péril la productivité de vos collègues ni changer l’ambiance qui règne au sein de l’entreprise.
  • Disposer d’une assurance contre les éventuels dégâts provoqués par votre animal. La présence d’un animal dans les locaux d’une entreprise ne doit pas être considérée comme un fait anodin. En souscrivant à une assurance, vous êtes assuré d’être protégé contre les risques de morsure et/ou de détérioration du matériel.

 

La présence d’un animal de compagnie peut avoir des effets plus ou moins bénéfiques sur l’ensemble de la chaîne. De l’employeur au conseil d’administration en passant par les salariés, tout le monde est susceptible d’être impacté positivement. Il serait donc dommage de s’en priver.

 

Incompatibilité et mise en garde de la loi

La tendance de travailler avec son chien ou son chat débute timidement en France. En effet, le nombre de salariés qui viennent au bureau avec leur animal de compagnie est encore très insignifiant en comparaison de certains pays comme les Pays-Bas et l’Angleterre.

Cependant, dans certains secteurs d’activités, il est strictement interdit que vous vous déplaciez avec votre animal de compagnie. Cela concerne principalement les personnes qui évoluent dans l’administration, la santé ou encore dans l’alimentation pour des raisons évidentes d’hygiène et de sécurité.

 

Ainsi, sauf incompatibilité légale, vous êtes autorisé à déplacer votre animal. Toutefois, il faudrait absolument vous référer au règlement intérieur ou à la convention collective à laquelle votre entreprise est affiliée. Ce faisant, vous prendrez connaissance des dispositions spécifiques de votre entreprise en cette matière.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

trois × deux =

2 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez2