Pourquoi tenir une comptabilité pour une entreprise

La tenue d’une comptabilité est fondamentale pour une entreprise. La comptabilité est la conservation d’un suivi des entrées et la création d’un résumé des transactions financières. La comptabilité générale vise à enregistrer les flux commerciaux (achats/ventes), matériels (degré d’utilisation d’un équipement) ou encore juridiques (impôts, salaires).

Tenir une comptabilité sert à plusieurs choses :

  • déterminer la performance économique de l’entreprise ;
  • exposer le patrimoine de l’entreprise ;
  • dresser les déclarations fiscales nécessaires à l’administration fiscale ;
  • de preuve et moyen de communication.

 

Elle détermine la performance économique de l’entreprise.

La tenue de la comptabilité sert à calculer la rentabilité d’une entreprise sur une période donnée, par l’intermédiaire d’un document de synthèse appelé “compte de résultat”. Le compte de résultat synthétise les produits (recettes) et charges (frais) de l’entreprise. La différence entre les produits et les charges permet d’observer soit un bénéfice, soit un déficit.

La période donnée est l’exercice comptable et est de 12 mois (il peut exceptionnellement s’étaler sur plus de 12 mois). Ainsi, l’exercice comptable s’échelonne généralement du 1er janvier au 31 décembre. Mais, selon la date de création de l’entreprise, l’exercice comptable peut être décalé et, par exemple, aller du 1er septembre au 31 août.

Le compte de résultat synthétise la performance économique d’une année sur l’autre. C’est l’autre atout de la tenue de la comptabilité : elle permet de comparer les performances d’une entreprise d’une année sur l’autre.

Le compte de résultat permet de mettre en lumière des indicateurs de gestion importants pour comprendre la marge, l’excédent brut d’exploitation ou encore le résultat d’exploitation. La compréhension de ces indicateurs aide à prendre des décisions stratégiques.

 

Elle met en lumière le patrimoine dans le bilan comptable.

Le bilan est un document qui représente le patrimoine de l’entreprise et se compose de l’actif et du passif.

L’actif du bilan liste financièrement les moyens de production de l’entreprise comme :

  • les investissements : on parle d’immobilisations incorporelles, corporelles et financières ;
  • les stocks en matières premières et marchandises ;
  • les créances (créances clients, capitaux souscrits, valeurs mobilières de placement, disponibilités en banque et en caisse, charges constatées d’avance).

 

Le passif du bilan représente les moyens de financement de son actif, on parle de “ressources”. Le passif est la contrepartie de l’actif. Le total du passif doit être égal au total de l’actif.

Le passif comprend :

  • les capitaux propres,
  • les réserves et le résultat,
  • les emprunts,
  • les provisions,
  • les dettes (découverts bancaires, dettes fournisseurs, dettes salariales et sociales, produits constatés d’avance).

 

Elle permet de déclarer ses impôts à l’administration.

La constitution d’un compte de résultat permet de calculer le bénéfice ou la perte sur l’exercice comptable. Comme vous le savez, le bénéfice d’une entreprise est soumis à des impôts. C’est aussi pourquoi la comptabilité générale est obligatoire 🙂
La TVA :

Tous les mois, votre expert-comptable établit une espèce de résultat comptable qui liste les recettes et dépenses assujetties à la TVA. Grâce à cela, une déclaration de TVA est établie et envoyée à l’administration fiscale des entreprises, à laquelle il faudra régler la différence entre la TVA collectée (sur les recettes) et la TVA déductible sur les biens et services.

La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) :
La cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE) est due par les entreprises à partir d’un certain chiffre d’affaires et est calculée en fonction de la valeur ajoutée produite par l’entreprise. Elle est payée sous forme de deux acomptes en cours d’année et régularisée lors de l’établissement du compte de résultat.

L’impôt sur les sociétés.

Pour les entreprises sous forme de société (mais pas toutes), un impôt est prélevé en fonction du bénéfice réalisé au cours de l’exercice comptable. Le taux d’imposition est variable selon les tranches de résultat. La loi de finances pour 2018 a instauré un programme de baisse progressive du taux de l’impôt sur les sociétés (IS) jusqu’à 25 % en 2022. Il est de 28 % pour les bénéfices inférieurs à 500 000 € et 33,3 % (ou 1/3) au-delà. Le taux sera ensuite porté à 31 % au-delà de 500 000 € de bénéfices en 2019, 28 % sur l’ensemble des bénéfices en 2020 et 26,5 % en 2021.

 

Elle est un moyen de preuve pour les acteurs partenaires et extérieurs de l’entreprise.

Le flux et le stock d’informations enregistrés dans votre comptabilité sont le reflet de ce qui s’est passé pendant la vie de l’entreprise durant la période comptable. La comptabilité constitue donc une preuve fidèle de l’activité économique aux yeux :

  • de l’administration fiscale et des organismes sociaux pour vérifier la véracité des impôts déclarés ;
  • des partenaires financiers (banques, investisseurs…) pour les rassurer sur l’octroi d’un prêt, d’un financement… ;
  • des clients, fournisseurs et salariés pour les rassurer sur votre pérennité financière.

 

L’expert-comptable permet une tenue précise de vos comptes.

Faire appel aux services d’un expert-comptable vous garantit la bonne tenue de la comptabilité de votre entreprise.
L’expert-comptable possède un réel savoir-faire en tenue de comptabilité mais aussi en matière de conseil dans la gestion de vos documents comptables. Au pavillon des entrepreneurs, nous conseillons, selon la situation, une organisation rationnelle quant à la communication et à la conservation des factures et autres documents administratifs. Notre application Netwips vous permet de gagner du temps dans la transmission des factures au cabinet comptable et donc de gagner en efficacité.

Nous proposons des outils de gestion (tableau de bord, indicateurs de suivi de la performance) pour vous aider à avoir une vision globale de votre activité en temps réel.

Faire appel à un expert-comptable est une solution économiquement viable et sécurisante. Selon les formules, il est plus intéressant de travailler avec un cabinet d’expertise comptable plutôt que de mobiliser une personne en interne. Cette personne n’a pas toujours toutes les compétences nécessaires et la charge de travail ne justifie pas souvent un temps complet ou partiel !

 

COMPTABILITÉ, GESTION ET OBLIGATIONS JURIDIQUES

LAISSER UN COMMENTAIRE

4 × 5 =

2 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez2