Faire appel à un médiateur pour débloquer un conflit avec un client

Il existe de multiples moyens pour régler un litige avec un client, ou avec un prestataire, qu’il s’agisse d’un problème de qualité ou d’une défaillance de paiement par exemple.. L’une de ces démarches est la médiation. Cette procédure est valable tant pour les marchés publics que pour des transactions commerciales privées. Mais comment faire appel à cette médiation en entreprise pour débloquer un conflit avec un client.

 

Bien connaître la médiation en entreprise

La médiation en entreprise intervient directement dans le monde des contrats commerciaux. En effet, c’est souvent à ce niveau que se posent les principaux litiges dans le domaine de ce type de transaction. Le médiateur des entreprises servira alors d’intermédiaire, non rémunéré, entre les deux protagonistes. Qu’importe le domaine concerné, public ou privé, le différend peut toujours être géré par cette institution de la république avant de passer par le biais des tribunaux.

 

Où trouver un médiateur ?

Actuellement, il est possible de faire appel à un médiateur de la République, partout en France. En effet, il est implanté dans toutes les régions de France. Le réseau de ces professionnels compte actuellement près d’une soixantaine de fonctionnaire en charge de la résolution à l’amiable de conflit d’affaire. Son principal atout, par rapport à un négociateur privé, est le fait que les parties sont assurées d’avoir un intermédiaire impartial et objectif pour trancher concernant leur problème.

 

Les valeurs véhiculées par un médiateur

Mis à part les principaux avantages de ce type d’intermédiaire qui sont l’impartialité et la neutralité, les entreprises font souvent appel à ces intervenants pour leur confidentialité. En effet, il est important de savoir que pour ces entreprises, les données (même les plus minimes) sont d’une importance capitale. Les garder secrètement est par conséquent un besoin fondamental.

 

L’argent et le temps au centre du travail d’un médiateur

Les entreprises doivent savoir que faire appel à ce type de professionnel apportent deux grands avantages : un gain conséquent d’argent et une perte de temps minime. Ce type de procédure permet de ne pas s’entremêler dans des litiges judiciaires interminables. Côté administratif, ce type de procédure pourrait prendre des mois, voire des années. Or, dans ce type de système, comme le but étant de ne pas immobiliser trop longtemps les actifs, les médiateurs en entreprise prennent en compte les facteurs commerciaux inhérents aux transactions financières et à leurs besoins de vélocité.

Comment faire appel à ce type de négociateur ?

Faire appel à un médiateur des entreprises est une chose assez aisée pour une entité commerciale. Qu’elle soit une société, ou un groupement d’intérêt, dès qu’il y a conflit de nature commerciale, il est possible de faire appel au médiateur. Ce dernier aura alors un champ d’application assez important partant des relations contractuelles entre les protagonistes jusqu’à la protection des propriétés intellectuelles telles que les brevets. Normalement, ce professionnel de la négociation devra pouvoir donner un plan d’action ou une stratégie générale dans les 7 jours qui suivent le premier contact. Il devra donc avoir tous les éléments à sa disposition pour pouvoir optimiser la médiation escomptée.

 

Quels sont les objectifs des médiateurs ?

Ce type de procédure répond aux besoins fondamentaux de faire circuler de manière rapide les flux financiers. Plus ces produits restent bloqués, plus ils ne peuvent pas être des sources d’entrée d’argent. Le médiateur des entreprises a aussi été créé pour optimiser les relations de confiance mutuelles entre les commerçants.

 

Les différents modes de saisine de cette entité

En pratique, il y a trois modes de saisine possibles pour ce type de procédure.

  • La première est la médiation individuelle. Elle est la plus simple des trois étant donné qu’elle concerne une entité commerciale qui a un litige du même ordre avec un prestataire externe. La médiation sera alors unique.
  • La deuxième saisine est du type collectif. Lorsqu’il s’agit d’une action groupée contre une seule entité, il est possible d’engager ce genre d’action. Le même type de système sera mis en place lorsque ce sera un syndicat ou une association de professionnels qui saisit le médiateur de la République.
  • La dernière saisine est celle dite de branche. Dans ce cas, ce sera une branche de métier en entier qui sera mis en défaut.

 

La particularité de la saisine durant la période d’exécution des contrats

Le contrat est l’appareil commercial par excellence. Il gère et régit la plupart des transactions à vocation financière. Durant son exécution, il n’est donc pas exclu que des litiges puissent apparaître. Il s’agit par exemple d’un changement unilatéral de son contenu, de livraison de produits ou de services non conformes, ou encore de non-respect des conditions générales de vente. Très souvent, c’est au niveau du paiement que les différends apparaissent, notamment en cas de retard, de pénalités, ou encore de memorandum of understanding non respecté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

15 + quatre =

1 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez1